EN-TETE et NAVIGATION :

CONTENU :

Lundi 27 février 2017 - Accueil > Demander un service > Vivre le deuil > Vivre le deuil

Vivre le deuil




1. Face à la mort ?

Un décès est pour une famille un moment difficile de l'existence. La disparition d'un proche est perçue comme un déchirement et suscite souvent bien des problèmes. Nous sommes désemparés et parfois révoltés devant la mort, surtout dès qu'elle s'accompagne de grandes souffrances ou qu'elle atteint des jeunes. Elle est considérée comme injuste, voire scandaleuse. Et nous nous posons parfois des questions sur le sens de notre propre vie et sur Dieu... C'est alors qu'il faut organiser les obsèques !


2. Pourquoi une cérémonie religieuse pour les obsèques ?

Les obsèques religieuses sont parfois demandées par des personnes qui affirment leur distance par rapport à la foi, mais soucieuses de respecter la volonté de leur défunt. Il faut "passer par l'église". D'autres souhaitent entendre exprimer une signification de l'existence humaine d'une manière inspirée par la foi chrétienne. Des chrétiens convaincus veulent accueillir dans la foi et l'espérance l'événement de la mort et du deuil qu'elle entraîne. Actuellement en France, pour 80 % des décès il y a des obsèques religieuses.

On attend de l'Église qu'elle donne un sens à l'évènement de la mort, qu'elle dise une parole sur le défunt, qu'elle pose des gestes qui l'honorent, qu'elle propose une parole d'espérance et qu'elle accompagne dans leur désarroi les personnes confrontées au deuil.

Notons que toute personne qui donne aux funérailles un caractère contraire à la volonté du défunt encoure une sanction pénale (code pénal art.433.21.1).


3. Qu'apporte la cérémonie chrétienne des funérailles ?

Elle a pour but de rendre honneur au défunt et de prier pour lui. Elle exprime la dignité de l'homme au moment de sa mort.

Elle est l'occasion du rassemblement de la famille et des amis du défunt, parfois de retrouvailles et même de réconciliation..

Elle nous aide à commencer le deuil en ranimant notre espérance.

Elle est un moment favorable pour réfléchir au sens de notre vie et à la destinée humaine. Elle nous invite au recueillement et à la prière et nous apporte un témoignage de foi.

Elle fait parfois découvrir à des gens qui participent rarement à une cérémonie religieuse un visage de l'Église différent des idées préconçues.

Cependant les obsèques religieuses ne sont pas un sacrement et ne sont pas indispensables pour le salut.


4. Quels sont les différents noms que l'on donne à la cérémonie des obsèques ?

"Funérailles" désigne l'ensemble de la cérémonie : les rites funéraires. Terme utilisé par les orthodoxes. Funeral en anglais

"Obsèques" du mot latin obsequium qui signifie respect; c'est l'hommage au défunt. Terme utilisé par les catholiques. Funeral en anglais

"Messe de requiem
" terme qui désignait la musique et les chants latins.

"Enterrement" qui fait allusion à la mise en terre au cimetière que l'on appelle "Inhumation" Terme utilisé par les protestants, les juifs et les musulmans. Burial en anglais.

"Ensevelissement"
est l'action d'envelopper un mort dans un linceul

"Sépulture"
fait allusion au sépulcre. Burial en anglais.

"Convoi"
terme utilisé par les pompes funèbres qui organisent le transfert du corps à l'église et au cimetière.


5. Quelles sont les différents mots par les quelles on désigne la fin de la vie et ceux qui sont mort ?


Le Trépas : le mot évoque le passage à une autre vie; poétique et peu usité.

Le Décès : le mot évoque le départ de la vie humaine. Selon l'étymologie décéder signifie s'en aller.

La Mort
:le mot présente quelque chose d'affreux. Contrairement au trépas et au décès, la mort se dit aussi des animaux.



PRÉPARATION DES OBSÈQUES ACCUEIL DES FAMILLES EN DEUIL


1. En cas de décès, quelles sont les démarches préalables à la cérémonie ?

La famille doit d'abord s'adresser aux Pompes funèbres. Ce sont donc elles qui contactent la paroisse. Elles fixent, en accord avec la famille et la paroisse, le jour et l'heure de la cérémonie. La famille rencontre ensuite, à la paroisse, le prêtre ou le laïc qui accueille la famille et prépare avec elle la cérémonie.


2. L'accueil des familles en deuil


Dans beaucoup de paroisse, il existe une équipe d'accueil des familles en deuil. Une personne de cette équipe accueille la famille pour préparer la cérémonie. Elle participe aussi à la célébration en collaboration avec le prêtre. En absence de prêtre, c'est parfois elle qui conduit les obsèques.


3. Importance de la préparation l'enterrement


La préparation des obsèques peut constituer un temps fort pour la famille, car la rencontre avec la paroisse a souvent un impact émotionnel. Lorsque l'on fait l'expérience du deuil, on éprouve un besoin d'écoute, de solidarité et d'amitié.

La préparation peut être l'occasion d'un réveil de la foi devant le mystère de la mort


4. En quoi consiste la préparation de la cérémonie des obsèques ?

La famille échange avec un membre de l'équipe d'accueil des familles en deuil. Actuellement en ville, c'est le plus souvent un laïc qui accueille la famille. On aborde les points suivants :
Voir Lectures, prières, chants et musique pour obsèques


5. Exemple de témoignage sur le défunt


Voici le moment de te dire un dernier petit mot
Juste pour te dire que l'on ne t'oubliera pas,
Même si ton cœur s'est arrêté de battre,
il continuera à battre dans le notre.
Tu as consacré ta vie à la terre, tes amis, et ta grande famille
Tu as su mener ta vie d'une manière exemplaire
Toutes les personnes qui t'ont connu garderont
le souvenir d'un homme bon, et doté d'une grande gentillesse.
.....

C'est avec courage que tu as affronté ces derniers mois.

Mais Dieu t'a rappelé à lui ....beaucoup trop vite pour nous.

Tu laisses un grand vide à la maison.

Un grand vide dans nos cœurs,
......
Mais nous savons que tu es heureux, car pour ce dernier voyage, tu pars rejoindre ceux que tu as aimé. Dis leur que nous ne les avons pas oubliés.



6. Coût de l'enterrement à l'église ?


Les obsèques entraînent certains frais : dépenses de secrétariat, éclairage, chauffage et entretien de l'église, salaire et charges sociales s'il y a un organiste et un chantre.

Il est normal de régler à la paroisse l'ensemble de ces frais. Parfois ils sont payés aux pompes funèbres qui transmettent le règlement à la paroisse. Se renseigner auprès du secrétariat qui indique un montant ou une fourchette de prix pour le coût de l'enterrement.

Lorsque le défunt a fait un "contrat obsèques", il n'y a rien à payer puisque les charges de la cérémonie religieuse sont comprises dans le contrat.



COMMENT LES PAROISSES ACCOMPAGNENT-T-ELLES LE DEUIL DES FAMILLES ?

Au cours de la messe du dimanche qui suit les obsèques, les paroisses font mémoire des défunts de la semaine. Elles invitent les familles à s'y retrouver.

Sur la demande des proches du défunt, on célèbre la messe à son intention, à différentes occasions comme l'anniversaire du décès.

Dans certaines paroisses, la personne qui a reçu la famille pour les obsèques, lui fait une visite quelque temps après, car les gens en deuil ont souvent besoin de parler de ceux qu'ils ont perdus; dans d'autres elle envoie un mot amical a la famille pour l'anniversaire des obsèques.
Le 2 novembre, les paroisses célèbrent la "Commémoration des fidèles défunts" et beaucoup d'entre elles envoient aux familles, qui ont perdu un des leurs dans l'année, une invitation pour y participer. Au cours de la célébration on nomme tous les défunts de l'année et chaque famille est invitée à allumer un cierge signe d'une présence et d'une espérance. La cérémonie des obsèques est parfois évoquée par les rites de l'aspersion et de l'encensement. Cf. 2 novembre Cliquez

Le jour de la Toussaint certaines paroisses font un accueil au cimetière et proposent un texte de prière.

Ces rencontres sont des étapes d'un deuil vécu dans la foi et dans le soutien fraternel.

Comment présenter la mort à un enfant ?

ACCES RAPIDE :

PIED DE PAGE :