EN-TETE et NAVIGATION :

CONTENU :

Mercredi 23 août 2017 - Accueil > L'Eglise dans l'Aisne > La découverte du diocèse > Les Saints du diocèse > les différents saints du diocèse > Père Joseph Wresinski > Père Joseph Wresinski

Père Joseph Wresinski

Présentation

Bienvenue sur les pages consacrées au Père Joseph Wresinski.

 

Voici quelques liens à y découvrir :

Biographie du Père Joseph Wresinski

 

Actualités

et 

L'extraordinaire discours prononcé par le Pape François, s'adressant aux Mouvements Populaires réunis en octobre 2014 pendant trois jours à Rome...aux accents très "wresinskiens" si vous permettez l'expression!

 

Le père Joseph Wresinski (1917 – 1988)

Père Joseph WresinskiDe père polonais et de mère espagnole, le père Joseph Wresinski est né à Angers, dans un centre d'internement pour étrangers. Son enfance est marquée par une grande précarité. Jeune apprenti à Nantes, il découvre l'injustice autour de lui et ne peut l'accepter. Des amis l'entraînent à rejoindre la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne). Il a tout juste 17 ans et cet engagement confirme son envie de devenir prêtre pour défendre les pauvres. Il est ordonné le 29 juin 1946 à Soissons. Après dix ans dans des paroisses rurales de l'Aisne, à la demande de son évêque, il rejoint en 1956 le « camp » de Noisy-Le-Grand près de Paris, où vivent 252 familles dans un dénuement complet. Il choisit d'habiter avec elles.

"Ces familles me rappelèrent la misère de mon enfance".

Fondateur du Mouvement international ATD Quart Monde

Noisy les IgloosAvec les habitants du camp qui veulent bien le suivre et quelques amis, en 1957, il fonde une première association. « Nous n'avions rien que nos personnes à offrir. Ces familles qui vivaient dans l'extrême pauvreté, nous avons voulu dès le départ qu'elles soient les défenseurs de leurs frères ». Des personnes de tous horizons le rejoignent. Le Père Joseph a fondé un mouvement marqué par le pluralisme des croyances et des convictions. « Pour moi, il s'agissait d'un droit de justice de permettre à n'importe quel homme quelles que soient sa foi, ses idées, sa culture, de pouvoir descendre au plus bas de l'échelle sociale. »Il crée ensuite le terme « Quart Monde» pour donner une identité collective à ces familles dispersées. Peu à peu le Mouvement s'étend, en France, en Europe, et dans plus de trente pays sur les cinq continents. Pour le père Joseph, il ne s'agit pas de mener des actions « caritatives » au sens habituel de donner des biens matériels. Il s'agit de refuser la misère, ce qui nécessite de réfléchir et d'agir autrement en prenant en compte la pensée et l'expérience des plus pauvres. Beaucoup désirent que les pauvres changent de comportement. Beaucoup pensent nécessaire de les éduquer. Le père Joseph, lui, propose de construire une proximité avec les plus blessés pour changer avec eux à partir de la connaissance de leur histoire et de leur quotidien.

Il était prêtre et aimait  à le rappeler souvent : "Je suis prêtre de l'Eglise catholique, apostolique et romaine" mais, respectant les convictions des personnes qui rejoignait son combat il créa un Mouvement ouvert à tous demandant à chacun de confronter ses références religieuses, politiques ou philosophiques avec l'expérience de la misère et de l'exclusion sociale. Lui-même n'a cessé de creuser sa connaissance des textes chrétiens particulièrement l'Evangile où il voyait vivre son peuple autour du Christ. « Pour moi qui suis prêtre, si les pauvres son ma vie, l'Eglise est mon oxygène. »

Peu de temps après son décès, des membres du Mouvement ont entamé une procédure en béatification pensant que son message et sa vie sont un patrimoine dont l'Eglise ne peut se priver.

Pour respecter le caractère non confessionnel du Mouvement ATD Quart Monde, cette cause en béatification a été confiée à une association indépendante : L'APJW, Association des Amis du Père Joseph Wresinski.

 

Pour en savoir plus : www.joseph-wresinski.org

ACCES RAPIDE :

PIED DE PAGE :