EN-TETE et NAVIGATION :

CONTENU :

Dimanche 30 avril 2017 - Accueil > L'Eglise dans l'Aisne > Informations / Documentations > Partitions > Nous aider > Les legs

Les legs

Affiche je crois en l'église, je lègue à l'église    Chacun de nous s'interroge un jour sur la transmission de ses biens après son décès et sur l'opportunité ou non d'organiser cette transmission en faisant un legs par testament. Beaucoup de questions se posent juridiquement bien sûr mais aussi personnelle, sociale et spirituelle.

Vous montrez votre attachement et votre soutien à l'Eglise Catholique en lui consacrant du temps, en contribuant au Denier de l'Eglise ou en versant des dons. Avec vous, l'Eglise s'est engagé résolument dans le troisième millénaire. Avec confiance et détermination elle doit transmettre les trésors de la Foi Chrétienne aux nouvelles générations.

 

Par votre testament vous transmettrez votre attachement à la mission de l'Eglise.
 
Demain, vos proches et les générations qui vous suivent auront à cœur de poursuivre votre action et continueront à soutenir l'Eglise Catholique.

Grâce à votre legs, c'est tout le futur de l'Eglise Catholique qui est assuré.

Pour plus d'information :
Association Diocésaine de Soissons
9 rue des Déportés et Fusillés - CS 60166
02207 SOISSONS Cedex
Tél. : 03 23 53 08 77 - mail

 

 

 
Question/ Réponse sur les legs


Pourquoi faire un legs ?
Donner, à la fin de sa vie, c'est exercer sa liberté et sa maîtrise sur ses biens matériels, en s'offrant la possibilité de réserver une part aux valeurs spirituelles et missionnaires à savoir l'Eglise. C'est aussi une façon de continuer à faire du bien, comme nous l'avons fait tout au long de notre vie.


Pourquoi léguer à l'Eglise ?
Le choix est vaste quand on veut aider les plus démunis à travers des associations caritatives. Le legs à l'Eglise, lui, est d'une autre nature :

 

Que fait l'Eglise de ces dons ?
Ces dons permettent de financer la vie des paroisses et des prêtres, d'accompagner les jeunes et les adultes dans l'approfondissement de leur foi, de former les séminaristes, les prêtres de demain, et d'assurer l'entretien, la réparation et la construction des lieux de rassemblement : églises, locaux paroissiaux, équipements pour les jeunes, aumôneries, séminaires, maisons de retraite pour les prêtres âgés...

Ils sont donc essentiels pour la vie matérielle de l'Eglise et pour pouvoir développer de nouveaux projets.
 
Puis-je léguer si j'ai des descendants ou des ascendants ?
Il vous est toujours possible de léguer à d'autres la «quotité disponible», c'est à dire la moitié de vos biens si vous avez un enfant, le tiers si vous en avez deux, le quart si vous en avez trois ou plus. Ainsi il vous est toujours possible de léger à l'Eglise, même un petit quelque chose.
 
Je n'ai pas de descendants, puis-je à la fois faire hériter mes neveux et faire un legs à l'Eglise ?
Oui. Vous pouvez même instituer l'Association Diocésaine comme légataire universelle en la chargeant de verser une somme donnée à vos neveux.


Qu'est-ce qu'un legs universel ?
Lorsqu'il n'y a pas d'héritiers «réservataires» (descendants ou ascendants), il est possible d'instituer l'Association Diocésaine de Soissons comme «légataire universelle». Elle reçoit dans ce cas là l'intégralité de vos biens.

 

Que léguer à l'Eglise ?
Tout type de bien (numéraire, compte titres, bien immobilier, meubles...) Sous toute forme (legs universel, particulier, en nue propriété, assurance-vie...)


Comment faire un legs à l'Eglise ?
Il faut rédiger un testament et léguer à « l'Association diocésaine » de votre département. Pour l'Eglise catholique, ce sont en effet les Associations diocésaines qui sont habilitées à recevoir les legs.

 
Y-a-t-il des frais particuliers ?
Non. Les associations diocésaines, sont exonérées du paiement des droits de succession.


 

Affiche je crois en l'église, je lègue à l'église


 

Choisir le legs pour aider notre Eglise

ACCES RAPIDE :

PIED DE PAGE :