EN-TETE et NAVIGATION :

CONTENU :

Vendredi 19 décembre 2014 - Accueil > Pages de l'Evêque > Billets > dimanche 2 juin 2013

dimanche 02 juin 2013

Parole de Dieu

20130602 corps du ChristLuc 9,16 :

Jésus donna les pains à ses disciples pour qu'ils distribuent à tout le monde.

Lectiomélie :

Tant qu'un pain manquera ici-bas, il aura besoin de nous.

 

Jean 1,14 : Le Verbe s'est fait chair.

Lectiomélie : Pour être dialogue, la Parole a créé le silence. 

 

 

Agenda

20130602 Cathédrale de Soissons* Messe et confirmation à Ambleny.

* Rendez-vous.

* Adoration à la cathédrale.

 

20130602 adoration20130602 bénédiction saint Sacrement

Solennité du Saint-Sacrement du corps et du sang du Christ

Cette fête est doublement liée au diocèse de Soissons, Laon et Saint-Quentin grâce à Paschase Radbert et Jacques Pantaléon (pape Urbain IV).

Paschase Radbert est né à Soissons vers 790. Trouvé sur le parvis de l'abbatiale Notre-Dame de Soissons, il fut élevé enfant par les sœurs de l'abbaye. Devenu moine, puis écolâtre de Corbie, il fut abbé de Corbie de 844 à 851. Sa réflexion est fondamentale dans l’histoire du dogme eucharistique. Selon lui, il n’y a dans le pain et le vin consacrés que le corps et le sang de Jésus : le Christ eucharistique est le Jésus personnel. Cette théologie fut une première étape importante vers le dogme de la transsubstantiation : au cours de la consécration eucharistique, le pain et le vin se transforment réellement (substantiellement) en corps et en sang du Christ. Sa théorie fut reconnue par l’Église en 1059. Il a aussi participé aux combats menés contre les hérésies prédestinationistes (concile de Quierzy en 849). Il est mort à Saint-Riquier vers 865.

Urbain IV institua la solennité du Saint-Sacrement du corps et du sang du Christ (fête du Corpus Domini) le 8 septembre 1264. Or, Urbain IV n’est autre que le père Jacques Pantaléon (1195-1264) qui fut archidiacre attaché à l’évêque de Laon. Devenu pape le 29 août 1261, et sous l’impulsion de sainte Julienne (1192-1258) dont il fut le confesseur, il institua cette fête pour répondre aux fidèles bousculés par les remises en cause de la présence du Christ dans le pain et le vin consacrés.   

 

ACCES RAPIDE :

PIED DE PAGE :