Je donne à l'Eglise
Trouver ma paroisse
Horaires des messes
Faire dire une messe

Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens (EDC)

Qui sont les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens ?

Le mouvement des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens se définit par les trois caractéristiques de son sigle :

Entrepreneurs : parce qu’ils créent en risquant leur argent
Dirigeants : parce qu’ils sont des décideurs
Chrétiens : parce qu’ils cherchent comment répondre à l’appel de l’Évangile dans l’exercice de leurs responsabilités.

Les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens regroupent 2 000 membres, issus d’horizons variés, de tous les secteurs d’activé et d’entreprises de toutes tailles.

C’est un mouvement œcuménique dont le but est d’approfondir la mission de dirigeant à la lumière de l’Évangile et de la pensée économique et sociale chrétienne.

La vitalité du mouvement tient à son organisation de proximité : Des équipes locales organisées en 20 régions offrent à ses membres des espaces de recherche et d’échange sur des questions fondamentales relatives à la direction des entreprises.

Chaque équipe, animée par un président, est accompagnée dans son cheminement par un conseiller spirituel, prêtre, pasteur ou laïc
Les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens en Picardie                     

Les EDC en Picardie c’est 117 membres répartis en équipes.

Les équipes axonaises sont à Laon, Saint Quentin et Soissons et regroupent 27 membres

Les chefs d’équipe sont :

  • Guy Leclère à Laon
  • Sophie Desmarest à Soissons

Conseiller spirituel : M. l’abbé Xavier Givert – Contact

Nous contacter :

Equipe de Laon : Guy Leclère Email

Équipe de Soissons : Fabien VAN BELLEGHEM Email

EDC  Picardie Email

EDC France : www.lesedc.org Email

Ressuscité, le Christ nous précède (cf Mat 28, 7),
et « chacun reçoit le don de manifester l’Esprit en vue du bien de tous » (1 Co 12, 7).

C’est un chemin vers Dieu.
Nous sommes appelés à la conversion.

Le mouvement des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens propose à ses membres des moyens pour travailler à reconnaître la présence du Christ et l’action de l’Esprit Saint dans la vie des personnes, acteurs et partenaires de l’entreprise, et dans leurs relations.

Cette recherche transforme.
Nous cherchons alors ensemble, en équipe, en mouvement, comment répondre à l’appel de l’évangile dans l’exercice actif de nos responsabilités d’entrepreneur et dirigeant chrétien.

Un mouvement…
Le mouvement des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens – qui portait précédemment le nom de CFPC – rassemble plus de 2.000 dirigeants d’entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activité.
Le mouvement est œcuménique. Il propose à ses membres « des moyens pour travailler à reconnaître la présence du Christ et l’action de l’Esprit Saint dans la vie des personnes, acteurs et partenaires de la vie de l’entreprise, et dans leurs relations », selon la charte qui définit la Nature et vocation du mouvement, et qui ajoute : « Nous cherchons ensemble comment répondre à l’appel de l’Évangile dans l’exercice actif de nos responsabilités.»

Un mouvement décentralisé…
Le mouvement est organisé en sections d’une dizaine de membres, accompagnées par un conseiller spirituel. Chaque réunion est l’occasion d’un partage d’expériences et d’un approfondissement de la mission de chefs d’entreprise à la lumière de l’enseignement social chrétien.

… au service des dirigeants
Des commissions permanentes et des groupes de travail ponctuels réalisent des études sur les questions de fond que se posent les dirigeants chrétiens. Leurs analyses et conclusions sont diffusées à l’intérieur du mouvement et, en général, aussi à l’extérieur.
Les membres sont invités à se rassembler chaque année en Assises, alternativement régionales et nationales. Moments privilégiés de réflexion, d’interpellation et de prière, les Assises sont aussi un temps d’écoute de témoins et d’experts économiques, religieux et politiques, et l’occasion d’exprimer une parole sur les débats majeurs intéressant les entreprises.

www.lesedc.org
Le site Internet présente le mouvement, son histoire et ses orientations, son organisation et toutes ses activités en cours et à venir. Livret d’accueil dans une section à télécharger sur www.lesedc.org/livret_accueil_EDC.pdf

La revue Dirigeants chrétiens
Les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens nourrissent leur réflexion grâce à la revue du mouvement, Dirigeants Chrétiens, qui apporte un éclairage spirituel sur les grands thèmes de l’économie et du management.

Le mouvement adhère à l’Uniapac, l’Union Internationale Chrétienne des Dirigeants d’Entreprise.

On peut répondre sur plusieurs registres :

ainsi j’aime bien cette réponse formulée par un collègue :
« Je viens aux EDC poser mon fardeau au pied de l’équipe » (Patrick de Leffe)

Cet autre, ancien président de région picarde :
« Je viens aux EDC pour :
– relativiser mes contraintes de dirigeants,
– m’enrichir humainement dans l’échange des échecs et des réussites,
– retrouver l’étincelle (savoir pourquoi on se donne tout ce mal » (Etienne Leroi)

Dans l’expression des attentes exprimées, la recherche de sens est le plus souvent présente :
Quelqu’un l’exprime de manière peut-être un peu théologique de la manière suivante :
« Notre environnement économique, médiatique, nous amène à considérer la satisfaction de nos désirs matériels comme l’origine et la fin de la Société. Ce faisant, il nous coupe de Dieu. (une peu comme la quête du fruit de l’arbre de la connaissance a coupé Adam et Eve de leur intimité avec Dieur).
L’objectif des EDC c’est au fond de nous aider à devenir ce que nous sommes ». (Nicolas Joanne)

Les EDC dit un autre,
est « un lieu où l’on peut parler en vérité de ce que nous vivons et de ce qui nous anime ; un lieu où une parole personnelle est possible, où nous pouvons dire ce qui nous tenaille ».

Moi qui suit un ancien du mouvement (depuis 1978) je dirai plus prosaïquement
« on a le nez dans le guidon, les EDC nous font relever la tête ».

Jean Viratelle, ancien trésorier du mouvement et ancien directeur à l’Air Liquide, s’y prend de manière plus évangélique ; il dit :
« Les EDC sont un sycomore où, comme Zachée, on peut monter pour apercevoir sur le chemin, Jésus. Le plus extraordinaire, c’est que comme Zachée, on le voit, et il nous fait signe ».