Dialogue inter-religieux « La laïcité selon les religions »

Lundi 7 mars, au conservatoire de musique de Saint Quentin, s’est tenu le 2ème forum du dialogue inter-religieux ouvert au public dont le thème était «la laïcité selon les religions».

homas DUDEBOUT, maire-adjoint a ouvert la séance. «Grâce au dialogue Inter-Religieux, nous vivons dans notre ville une belle sérénité. C’est pourquoi, notre municipalité a tenu à apporter un soutien logistique à l’initiative de ce soir . De fait de nombreux membres de notre municipalité étaient présents.

«Le dialogue inter-religieux existe depuis une vingtaine d’année à Saint-Quentin. Des réunions régulières permettent aux protestants, musulmans, catholiques, juifs et mormons de se retrouver plusieurs fois par an pour aborder et échanger sur différents thèmes et des questions de fond» a rappelé Denis VASSALO.

Des représentants des différentes communautés confessionnelles présentes sur la ville (Evelyne CAUDRON pour les protestants, Michèle d’ALMEIDA pour la communauté juive, Jean-Claude GRAND pour les catholiques, Jean-Claude VANAQUER pour les mormons et Brahim BENYIAYIA pour les musulmans) se sont exprimés sur la notion de laïcité dans leur religion. Des échanges avec le public présent ont suivi, animés par Marie-Odile CASTELLAIN.

 

Quelques expressions des intervenants :

  • Après le Christ qui nous dit : « Rendez donc à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu » Mat 22 ; 21, les protestants ont été les premiers acteurs de la laïcité (pour faire reconnaître et donner aux  protestants la même liberté et les mêmes droits que les catholiques).
  • La laïcité est un état d’esprit qui permet à tout le monde de vivre ensemble dans la paix et le respect des convictions de chacun.
  • La loi 1905 permet la liberté de culte, la liberté de conscience, la neutralité et la séparation de l’état vis-à-vis des religions…
  • La laïcité protège les cultes : c’est une chance pour tous.
  • La laïcité garantit la liberté d’expression sans nuire à autrui.
  • La citoyenneté l’emporte sur la croyance.
  • Le Concile Vatican II, nous rappelle le Père François GOLDENBERG, encourage les catholiques à aller à la rencontre de l’autre, porteur d’une richesse, car chaque religion, même non chrétienne, peut avoir des rayons de lumière qui éclairent notre propre tradition chrétienne.
  • La différence enrichit chacun d’entre nous.

 

Quelques réactions dans l’assemblée :

  • Il ne s’agit pas de taire sa religion mais d’être ce que l’on est, comme on est, là où l’on est en respectant la liberté de l’autre dans le dialogue (ce qui est différent du prosélytisme, qui, lui, exerce une pression sur l’autre).
  • Chaque religion n’a pas vocation à se replier dans la sphère du privé, mais à contribuer à la paix, à tisser du lien social.
  • La présence de nos nombreux élus, ce soir, prouve l’intérêt qu’ils portent à ce dialogue inter-religieux. Ils viennent encourager le dialogue inter-religieux, parce qu’il favorise la cohésion sociale tant fragilisée.
  • Le dialogue inter-religieux permet «le vivre ensemble» pour pouvoir «faire ensemble»… Les centres sociaux de Saint-Quentin sont la parfaite illustration du «faire ensemble».
  • La tolérance est différente du respect. La tolérance a un côté péjoratif, de jugement, de dominance de l’autre. Il s’agit de favoriser le respect.
  • L’ignorance est le terreau de l’intolérance et du fanatisme.

 

Paroles d’élus :

  • «…échange inter-religieux autour de la laïcité fort intéressant et enrichissant qui illustre bien l’équilibre de notre société Saint Quentinoise : Vivre et Faire ensemble…».
  • «Cette réunion publique, à l’initiative des représentants de chaque religion, a permis à chacun de s’exprimer sur cette notion de laïcité!…Vivre ensemble et faire ensemble, 4 réalités essentielles !».
  • «Soirée très instructive et emprunte de laïcité au cours du dialogue inter-religieux à Saint Quentin. Un profond respect de toutes les religions : protestantes, juifs, catholiques, mormons et musulmans».
  • «En tant qu’élu, je dois faire respecter les libertés et les croyances de chacun et cette soirée me permet de mieux comprendre les communautés confessionnelles».

 

La soirée s’est achevée dans la chaleur du partage autour d’un verre de l’amitié. Animateurs du groupe inter-religieux, élus, prêtres, membres des différentes communautés et public ont pu faire connaissance et poursuivre les échanges débutés dans la salle.

M.C. D.

 

Retour en images – Cliquer sur les vignettes pour les agrandir