Absence de la Communauté Catholique Palavra Viva

 

Communiqué Absence de Palavra Viva

 

12 décembre 2020

 

 

Comme chacune de nos communautés chrétiennes, la communauté Palavra Viva souffre de la situation de contrainte sanitaire. Plus que nos paroisses, les missionnaires sont déstabilisées puisque l’empêchement d’action missionnaire impacte le cœur de leur charisme, à savoir les déplacements dans les paroisses et les écoles pour les missions d’évangélisation. Or ces activités ne vont guère reprendre avant Pâques 2021. De plus la maison Sainte-Croix de Belleu a vu l’intégralité de ses accueils pastoraux décommandés, ce qui laisse les missionnaires inactifs.

Devant cette situation qui est la même dans toutes les communautés Palavra Viva du monde, le Conseil Général de la Communauté a pris la décision de rapatrier tous les membres à São Paulo  (Brésil), pour une durée de six mois à un an, dès avant Noël 2020. Depuis l’Europe, l’Australie et le Canada, tous les missionnaires vont rejoindre la Source pour un recentrement et une formation. « Je vais investir dans la formation pendant un temps, parce que je veux offrir le meilleur à chaque diocèse », affirme Alysson Norberto Da Costa, le fondateur.

Face à cette décision, j’ai pu être entendu par le Conseil Général de la Communauté qui donne mission à Elma Mendez (la responsable sur Belleu) de reprendre contact avec nous avant Pâques 2021 afin d’envisager la date de leur retour et formuler les nouveaux projets missionnaires. En particulier la possibilité de l’ouverture de l’Ecole d’Evangélisation normalement prévue en septembre 2021.

J’ai exprimé à la responsable européenne notre douleur et même notre tristesse de perdre la proximité des missionnaires dans la période éprouvante que nous traversons. En particulier, nous pleurerons leur absence le samedi 6 février 2021 pour l’assemblée diocésaine. La Communauté m’a annoncé que ce jour-là, 600 jeunes membres de Palavra Viva seront à genoux en prière pour implorer Dieu pour la fécondité de notre assemblée et de l’Eglise de l’Aisne.

J’ai fait part à la responsable européenne de notre reconnaissance et de notre gratitude pour ces deux premières années de présence de la communauté dans notre diocèse et pour les premiers fruits portés dans leur apostolat. Nous voulons accompagner de notre prière ces jeunes missionnaires durant ce temps de ressourcement et de formation ; nos missionnaires de Belleu porteront toute l’Eglise de l’Aisne dans leur prière durant cette période.

Sur Belleu, la très bonne nouvelle est que la ville de Soissons a demandé à la Maison Sainte-Croix d’accueillir 35 militaires (Mission Sentinelle, Vigipirate) en pension complète durant deux mois (décembre-janvier). Au plan économique, c’est évidemment un gros coup de pouce qui apporte consolation… et beaucoup de travail pour Sophie Bazin et l’équipe de logistique de la maison. Nous les remercions vivement de leur investissement constant et créatif pour que la Maison Sainte-Croix poursuive sa mission pastorale dès que possible.

Nous confions avec ferveur à Notre Dame de Liesse la communauté PALAVRA VIVA et la maison Sainte Croix.

 

+ Mgr Renauld de Dinechin
Evêque de Soissons, Laon et Saint-Quentin

 

Télécharger le communiqué en PDF